Description

Le patricien en mécanique exécute des travaux de production en utilisant différentes techniques d’usinage telles que le perçage, le tournage, le fraisage, le décolletage. il contrôle les pièces réalisées avec des instruments de mesures. Le praticien en mécanique assure le montage, l’entretien et la maintenance des installations de fabrication et d’appareils industriels.

Il doit avoir des notions de procédés d’usinage et des matériaux.

Qualités requises

Un métier pour ceux et celles qui :

  • aiment la mécanique
  • sont habiles de leurs mains
  • sont minutieux et méthodiques

Durée de la formation : 2 ans

Formation pratique : une année de formation de base au centre d’apprentissage, puis une année de spécialisation dans l’entreprise avec laquelle un contrat d’apprentissage a été signé.

 

Perspectives professionnelles

Le praticien ou la praticienne en mécanique peuvent être engagés par des petites, moyennes ou grandes entreprises des domaines de la micromécanique, de l’horlogerie, de la transformation des métaux, de l’armement, du biomédical, de la chimie, de la technologie alimentaire, de la distillation, du traitement de l’eau, etc.

Les nombreuses évolutions technologiques rendent ce métier toujours plus « propre », de moins en moins bruyant et très pointu.

Perfectionnement

Les praticiens en mécanique peuvent envisager un complément de formation pour obtenir le certificat fédéral de capacité de mécanicien-ne de production ou de polymécanicien-ne.

 

 

Cette profession s’adresse aux filles et aux garçons.